Restitution du diagnostic visuel des équidés dans la zone de l’UGPM

mardi 22 septembre 2015
par  Aminata Diène

Placé sous le sceau de l’anniversaire des 30 ans de l’UGPM, un atelier de restitution du diagnostic visuel des équidés dans la zone de l’UGPM, a été organisé, le 15 septembre 2015 au CEDAF de Méckhé

Des conditions de vie et de travail atroces

Les équidés jouent un rôle important dans la sécurité alimentaire des populations rurales. Malgré cela, le cheval et l’âne vivent un calvaire entre nos mains. Les surcharges de poids et de travail sont la règle aussi bien en milieu urbain qu’en milieu rural. L’alimentation des équidés est souvent insuffisante en quantité et en qualité. La prophylaxie sanitaire est quasi inexistante et les traitements des maladies et affections hasardeux et souvent préjudiciables aux animaux. Qu’est ce qui a changé en nous pour que l’image des rapports entre le cheval et l’homme soit altérée à ce point ?

Il est temps d’agir pour restaurer l’image des équidés

Les équidés sont des compagnons et auxiliaires utiles de l’homme. Il faut restaurer leur image et améliorer leur condition de vie et de travail. BROOKE en a fait un sacerdoce et s’y emploie au Sénégal depuis quelques années. L’UGPM veut également réhabiliter l’image des équidés dans le Cayor et renforcer leur rôle dans la sécurité alimentaire des exploitations familiales et dans les économies locales. C’est dans cette perspective que l’UGPM et BROOKE développe un partenariat en vue d’améliorer les conditions des équidés et de leur offrir ainsi les possibilités de mieux contribuer au bien-être des populations.

Prendre conscience de l’ampleur du phénomène

Une étude sur les conditions des équidés dans la zone d’action de l’UGPM a été conduite avec l’appui de BROOKE. Elle a été réalisée par le Dr Seck à l’aide d’un outil de diagnostic visuel (SWABT) mis au point par BROOKE.

L’étude avait pour objectif principal de faire la cartographie exhaustive des conditions de vie et de travail des équidés dans les 4 communes concernées.

La rencontre de restitution des résultats de l’étude a été organisée le mardi 15 septembre dans les locaux du CEDAF de Méckhé. La rencontre, placée sous le sceau de l’anniversaire des 30 ans de l’UGPM a vu la participation d’une quarantaine d’acteurs qui travaillent pour le bien être des équidés. Les maires ou leurs représentants des communes de Mérina Dakhar, Méouane et Méckhé ont rehaussé la rencontre de leur présence. Des maréchaux ferrants, des pareurs, des celliers, l’association des conducteurs de calèches, ASODIA, la FONGS (Action-paysanne) ainsi que les responsables de l’UGPM, ont participé à la restitution. Les résultats de l’étude feront prochainement l’objet d’une communication.

JPEG - 71.5 ko
Photo prise lors de l’atelier du diagnostic visuel des équidés

Navigation

Articles de la rubrique

  • Restitution du diagnostic visuel des équidés dans la zone de l’UGPM

Siege fongs