La CTOP du Togo rend visite aux exploitations familiales agricoles sénégalaises

mercredi 14 mai 2014
par  Aminata Diène

La Coordination Togolaise des Organisations Paysannes et de Producteurs Agricoles (CTOP) qui a mis en place le Projet d’appui au développement agricole au Togo (PADAT), est en train d’effectuer une visite d’échange et d’étude au Sénégal, sur les services économiques aux organisations de producteurs. Entamée le 07 mai 2014, cette délégation composée d’une dizaine de personnes poursuit sa visite jusqu’au 16 mai prochain.

A travers le Conseil National de Concertation et de Coopération des Ruraux (CNCR) qui accueille la délégation, la CTOP travaillera avec l’Association Sénégalaise pour la Promotion du Développement à la Base (ASPRODEB), la Fédération des Organisations Non-Gouvernementales du Sénégal (FONGS - Action paysanne), les unions à la base et les exploitations familiales.

Objectif de la mission :

  • L’objectif général de la mission est de contribuer au renforcement des services économiques de la CTOP et de ses faîtières, sur la base de la riche expérience du CNCR et d’ASPRODEB. Plus spécifiquement, il s’agit de :
  • Connaître et d’approfondir les types de services économiques développés par le CNCR et ses faîtières au profit des organisations paysannes à la base et les mécanismes de mise en œuvre ;
  • Étudier les différents outils de suivi des exploitations familiales, les résultats obtenus, les mécanismes de leur mise en œuvre et les conditions de leur réplication ;
  • Étudier le processus de mise en place de l’ASPRODEB, son objectif, les services développés, ses relations avec le CNCR ;
  • Convenir d’une stratégie pour la mise en œuvre d’une structure ou une unité de service propre aux organisations de producteurs au Togo.

Les résultats attendus :

A l’issu de ce voyage d’étude, les bases de la consolidation des services économiques de la CTOP et des organisations paysannes de base sont posées. Ainsi :

  • Les types de services rendus par le CNCR et ses faîtières (accès au financement, aux intrants agricoles, formations, sécurisation foncière, accès au marché) sont connues notamment les mécanismes de mise en œuvre, les résultats obtenus par le CNCR, les difficultés rencontrées, les conditions de duplication et les partenaires ;
  • Les différents outils de suivi des exploitations tels que l’observatoire de suivi des exploitations familiales, le bilan familial, etc. sont analysés notamment les conditions de leur utilisation, les résultats déjà obtenus, le degré de satisfaction des producteurs ;
  • Le processus de mis en place, les objectifs, les actions menées par ASPRODEB sont connus et les différents outils développés pour la promotion des organisations paysannes sont analysés ;
  • Un plan d’action est élaboré par la CTOP pour le développement / renforcement des services à la base, la mise en place des outils de suivi des exploitations familiales ;
  • Un plan d’action et une feuille de route sont élaborés pour la mise en place d’un organisme ou une unité de services économiques aux organisations paysannes à l’image d’ASPRODEB.


Siege fongs