Agriculture familiale et accès à l’information : un projet de recherche-action au Sénégal

mardi 27 mai 2014
par  Aminata Diène

L’IFPRI (Institut international de recherche sur les politiques alimentaires), l’ONG GRET et la FONGS Action paysanne sont associés pour la réalisation d’un projet de recherche-action intitulé « Agriculture familiale et accès à l’information » qui se déploie du mois d’avril 2014 au 31 mars 2015.

Le projet s’intègre dans le cadre de la coopération Sud-Sud à travers la valorisation des expériences réussies en matière de promotion des exploitations familiales (EF). Il a pour objet d’étudier l’impact d’actions ciblées d’appui aux exploitations familiales :

  • Rendre l’information et le conseil agricole accessibles aux petits producteurs (accompagnement de proximité des exploitations familiales) ;
  • Permettre des choix productifs des paysans mieux informés en levant des contraintes financières (cash transfer).

Le présent projet adapte ces deux piliers au contexte Sénégalais et à la zone d’intervention (bassin arachidier). Il vient renforcer le dispositif déjà développé par la FONGS. Son objectif général est de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des agriculteurs familiaux du bassin arachidier au Sénégal.

Mise en œuvre du projet

La mise en œuvre du projet cible 8 associations du Bassin arachidier membres de la FONGS. À travers son dispositif d’animation, chacune de ces associations assurera l’accompagnement de 75 exploitations familiales, pour un total de 600 familles qui bénéficieront d’un appui Conseil de proximité.

Les 600 familles touchées par le projet seront réparties dans 120 villages et toutes bénéficieront de la démarche d’appui conseil global et de proximité développée par la FONGS à l’intention des EF. Cette démarche met en œuvre une série d’actions permettant à ses dernières

  1. de faire le monitoring de leurs performances et de leur sécurité alimentaire d’une année à une autre ;
  2. d’accéder à du conseil agricole par une mise en relation avec les services techniques ;
  3. d’accéder à des connaissances acquises dans le voisinage par des échanges paysans ;
  4. de bénéficier de la mise en relation avec le conseil rural pour l’accès aux terres arables et autres facteurs de production (intrants subventionnés).

Sur les 600 EF retenues, 400 d’entre elles (localisées dans 80 villages) bénéficieront d’un deuxième type d’accompagnement associant étroitement leur Plan de campagne à la démarche d’appui conseil de la FONGS indiquée ci-dessus.

Enfin, un troisième type d’accompagnement sera mis en œuvre auprès de 200 familles (situées dans 40 villages). Ces dernières bénéficieront de transferts financiers qui vont s’ajouter aux deux types d’accompagnement précédemment cités. Ainsi, les EF bénéficiant des précédents appuis et recevant des transferts monétaires pourront investir dans des dépenses jugées utiles pour améliorer les performances et la sécurité de la famille.

Au-delà de l’intérêt direct pour les EF bénéficiaires, ce projet permettra aux organisations de producteurs de produire des connaissances sur les conditions de travail et de vie des exploitations familiales.

D’autres informations sont accessibles au site GRET



Siege fongs