AUTOSUFFISANCE EN RIZ : L’Union des jeunes agriculteurs de KoyliWirndé (UJAK) s’engage

jeudi 2 avril 2015
par  Aminata Diène

La 16ème édition de la Foire internationale de l’agriculture et des ressources animales (Fiara) qui se tient du 26 mars au 12 avril 2015 au Centre international du commerce extérieur du Sénégal (Cices) est marquée par une forte présence du riz de la Vallée. L’UJAK a organisé, ce mardi 31 mars à la salle Alioune Diop de CICES, un atelier de restitution des études : impacts des importations sur la consommation du riz local et état des lieux des politiques d’appui à la filière riz au Sénégal.

Objectifs et résultats attendus de l’atelier

L’atelier de partage et de validation des résultats des études sur les impacts des importations sur la commercialisation du riz local et l’état des lieux sur les politiques d’appui à la filière riz, a pour but de fournir aux acteurs paysans et les autres parties prenantes les informations nécessaires en vue de développer des stratégies et politiques pertinentes de promotion et de protection du riz local à travers un processus multi-acteurs. Les acteurs de la filière sont venus nombreux participer à cet atelier.

Objectif général de l’atelier :

  • contribuer à asseoir une gouvernance inclusive favorable au développement durable de la chaîne de valeur riz au Sénégal.

Objectifs spécifiques de l’atelier :

  • Partager et consolider les résultats des études sur les impacts des importations sur la commercialisation du riz local et l’état des lieux sur les politiques d’appui à la filière riz
  • Valoriser les résultats de l’étude en vue de la création d’un cadre multi-acteur pour des mesures de protection et le développement durable de la chaîne de valeur riz au Sénégal.

Résultats attendus :

  1. Les parties prenantes de la filière riz s’approprient des résultats, des recommandations des études et s’engagent dans un processus multi-acteurs ;
  2. Les enjeux et défis révélés par les études sur les impacts des importations sur la commercialisation du riz local et l’état des lieux sur les politiques d’appui à la filière riz sont validés et priorisés par les parties prenantes de la filière pour un dialogue multi-acteurs pour des mesures de protection du riz local efficaces ;
  3. Des éléments d’un plan d’action pour un processus multi-acteurs portant sur le développement de la chaine de valeur riz et la protection du riz local sont identifiés ;
  4. Des éléments de stratégie commune de dialogue multi-acteur et des actions de communication de masse (plaidoyer) sur des thèmes partagés sont définis.
  5. L’atelier a été animé par M. Nadjirou Sall, Secrétaire général de la FONGS (Action-paysanne) et la modération a été assurée par M. Ousmane Ndiaye, Drecteur de l’ASPRODEB.

Afin de faire participer le grand public sur la question, un forum sera ouvert les prochains jours sur le site Web de la FONGS : www.fongs.sn



Siege fongs