La FONGS (Action-paysanne) signe la déclaration du FSM sur la Nouvelle Alliance

mercredi 3 juin 2015
par  Aminata Diène

Les politiciens et les dirigeants de certaines grandes entreprises agro-alimentaires dans le monde se sont réunis, ce mercredi 3 juin 2015, au Cap, en Afrique du Sud pour le conseil de direction de la Nouvelle Alliance pour la sécurité alimentaire et la nutrition.

Le même jour, une coalition d’organisations d’une centaine d’agriculteurs, les mouvements sociaux, les syndicats et les groupes de la société civile du monde entier ont publié une déclaration appelant les pays du G7 et les gouvernements africains d’arrêter de soutenir la Nouvelle Alliance.

Les politiques de la Nouvelle Alliance ont été critiquées car ils "facilitent l’accaparement des terres et autres ressources naturelles, la marginalisation davantage des petits producteurs, tout en portant atteinte au droit à une alimentation adéquate."

Lancé par le G8 en 2012, la Nouvelle Alliance fournit de l’argent aux pays du G8 et aide les grandes entreprises qui investissent dans différents pays, dans le secteur agricole africain. Mais en retour, les pays africains doivent changer leurs terres, des semences et des règles commerciales en faveur des grandes entreprises de l’agrobusiness. Dans la dernière année, les controverses liées à la Nouvelle Alliance ont inclus :

Vous trouverez en documents PDF la déclaration du FSM sur la Nouvelle Alliance (en anglais et français) et la liste de la centaine d’organisations approuvant la déclaration.

PDF - 546.5 ko
La déclaration en version fançaise
PDF - 353 ko
La déclaration en version anglaise
PDF - 320.2 ko
Les ONG et associations qui ont signé la déclaration


Siege fongs