Rencontre FONGS-Action paysanne / CTB : vers de solides synergies

mardi 24 octobre 2017
par  Aminata Diène, Malick DJITTE

Le siège de la Fédération des Organisations Non-Gouvernementales du Sénégal (FONGS-Action paysanne) a abrité une rencontre avec l’équipe de la Coopération technique belge (CTB), ce mardi 24 Novembre 2017. L’équipe qui manage le Projet d’Appui à la Réduction de l’Emigration Rurale et à la Réintégration dans le Bassin Arachidier (PARERBA) a échangé avec les Appuis techniques de la FONGS sur trois (03) grands axes. Il s’agit :

  • Des dynamiques paysannes dans le Bassin arachidier ;
  • De l’expérience du précédent projet de la CTB et ;
  • De possibles synergies avec la FONGS-Action paysanne relatif au projet PARERBA.

Cette rencontre a aussi permis de mieux connaître la FONGS tout en faisant une différence entre la FONGS et le Réseau des Organisations Paysannes et Pastorales du Sénégal (RESOPP) par rapport au domaine d’intervention. Toujours dans les synergies avec la FONGS, le projet PARERBA compte investir dans la gestion de l’eau et l’emploi des jeunes en leur donnant des opportunités (6.000 ménages). Comme conseillers techniques, la CTB a choisi l’ANCAR, la FONGS-Action paysanne et l’ANPEJ.

S’agissant de synergie, la CTB compte travailler avec quelques associations membres de la FONGS dans les domaines suivants : maraîchage et riz, mais aussi la CTB est intéressée par l’expérience de la FONGS pour accompagner les jeunes. L’animation paysanne sera assurée par FONGS.

A propos du projet PARERBA :

Le Projet d’Appui à la Réduction de l’Emigration rurale et à la Réintégration dans le Bassin Arachidier (PARERBA), sur une durée de cinq (05) ans vise la création, la consolidation et le renforcement d’environ 10.000 emplois agricoles permanents et de l’ordre de 50.000 emplois non agricoles, à travers l´aménagement et la mise en valeur durable des périmètres irrigués, et la valorisation des productions. Le projet concernera directement environ 10 000 petites exploitations agro-sylvo-pastorales, et non agricoles, réparties entre les 5 régions du bassin arachidier (Diourbel, Fatick, Kaffrine, Kaolack et Thiès). Les actions du projet cibleront en premier lieu les populations vulnérables, notamment les petits producteurs. Elles accorderont une attention spécifique à l’intégration des jeunes et des femmes dans la mise en valeur des infrastructures hydrauliques et une distribution équitable des revenus.

Objectif global :

Contribuer à freiner l’émigration rurale et faciliter le retour des migrants vers leur terroir.

Objectif spécifique :

Développer une économie rurale favorisant la création d’emplois durables agricoles et non agricoles tout en contribuant à la sécurité alimentaire dans les régions du bassin arachidier (Diourbel, Fatick, Kaffrine, Kaolack et Thiès).

Le projet PARERBA vise à développer une agriculture familiale durable participant au développement de l’économie rurale, à la création d’emplois et à la sécurité alimentaire stabilisant localement la population jeune et initiant des retours de migrants vers leur terroir.



Siege fongs